Archive | 24 octobre 2012

Les aventures de Tom Sawyer

Quatrième de couverture :

Pour Tom Sawyer, il y a des choses plus importantes que l’école.
Aller à la pêche, se battre avec les nouveaux venus au village et, surtout, retrouver son ami Huckleberry, qui mène une vie de vagabond… Mais à force de se prendre pour des bandits et de faire des expériences de sorcellerie à la nuit tombée, Tom et Huck vont se trouver mêlés à un véritable crime, avec de vrais assassins et un authentique trésor…

Circonstances de lecture :

Je devais relire ce livre car une de mes classes souhaitait le lire. Comme une lecture commune était organisée sur le forum Livraddict, j’ai fait une pierre deux cours. Cet avis a été écrit avant le 21 octobre : j’ai choisi de le laisser paraître, sans rien retoucher, si ce n’est l’ajout de cette phrase.

Mon avis :

« Tom Sawyer, c’est l’Amérique ».  Difficile pour moi de le lire ce livre sans penser à la série de dessins animés vus dans mon enfance et que tout le monde, y compris mes élèves, connaissent. Pourtant, il me faut bien faire la part des choses, et parler du livre. Aussi, je choisirai de parler essentiellement du personnage emblématique du livre, non Tom, qui donne son nom au roman, non Huckleberry, vagabond par la force des choses, mais Joe l’Indien.

Joe est un véritable personnage de méchant. Contrairement à Long John Silver (et oui, je relis aussi l’île au trésor), il n’a pas une once de gentilesse en lui, et quand il menace des personnes (Tom, la veuve Douglas), le lecteur sait très bien que ce ne sont pas des paroles en l’air, et que les actes suivront bientôt les paroles. La preuve en est dans la scène initiale, à laquelle Tom et Huck sont confrontés : le meurtre du docteur par Joe l’Indien n’a rien d’une hallucination nocturne, non plus que sa dissimulation. Joe l’indien ne manque pas de sang froid, et maîtrise l’art de brouiller les pistes.

Tom est en danger, Tom se montre courageux à la fin du roman, pourtant il a accumulé énormément de bêtises tout au long de ses aventures. Tom adore se montrer en spectacle, et ses aventures auraient certainement moins de saveur pour lui si personne n’était au courant. Pas nécessairement les adultes, non, mais du moins ses proches amis, Joe Harper et Huck. Quant à Becky, la charmante fille du juge montre que le héros n’est plus un enfant, mais pas encore un adolescent.