Archive | 14 octobre 2012

Bilan du RAT

Le RAT a été une expérience très agréable, même si j’étais un peu tendue. Je savais en effet que j’avais beaucoup de copies à corriger, et choisir de privilégier la lecture signifiait remettre leur correction à plus tard. De plus, lire beaucoup, c’est bien, mais cela fait aussi beaucoup d’avis à rédiger, et je pense que je n’aurai pas trop de ma semaine pour le faire.

J’ai lu en tout 9 h 30, pour 928 pages lues, respectant ainsi mon rythme de lecture. Je me suis aussi occupée de mes chers chats, car il n’était pas question que je les néglige, RAT ou pas.

Je retiens Laisse les cendres s’envoler, une grosse déception, et ma première chronique issue du RAT : si je ne la chronique pas maintenant, je ne la chroniquerai jamais ! J’essaierai simplement de ne pas être trop rude (256 pages).

Pour Eva Moreno d’Hakan Nesser, je prendrai mon temps, car le livre m’a laissé un bon souvenir. Ce fut une nouvelle plongée dans le polar suédois, avec un auteur que je ne connaissais pas et que je ne regrette pas d’avoir découvert (380 pages).

J’ai commencé Jeu de dupes d’Anne-Laure MOrata et j’espère trouver le temps de le continuer, car les 100 premières pages furent prometteuses.

Restent les douze royaumes de Fuyumi Ono, dont j’ai lu 122 pages (plus que cent – mais la fantasy pour moi, c’est à petites doses) et Le sang des farines que j’ai terminé pour une lecture commune le 1er novembre.

Merci à Arieste qui a organisé ce RAT et à toutes les pompoms girls officielles ou non  !

Je n’oublie pas ma pompom cat personnelle, à savoir Annunziata.