Loin de vous ce printemps d’Agatha Christie

Quatrième de couverture :

Dans le train qui l’emporte de Bagdad vers Londres, en ce printemps 1938, Joan Scudamore envisage l’avenir avec satisfaction. D’ailleurs, sa vie toute entière n’est-elle pas un modèle de félicité ? N’a-t-elle pas réussi à concilier brillamment mariage, enfants et carrière de son mari ?
Lorsque survient l’imprévu, Joan n’y accorde qu’une importance toute relative : la voilà coincée pour plusieurs jours dans un relais du désert, qu’à cela ne tienne ! Elle en profitera pour écrire à ses amies, lire et se reposer.

Mais le farniente pousse à la réflexion. La réflexion à l’interrogation. Et sans le savoir, alors que jour après jour l’attente se prolonge, Joan Scudamore devient peu à peu la proie des ombres noires du passé…

Circonstance de lecture :

Ce livre m’a été prêté par Jeneen. Je rédige mon avis seulement maintenant mais je l’inscris quand même au God Save The livre car je l’ai lu cette année.

Mon avis :

Féroce, absolument féroce. Envers qui ? Envers ces femmes de la bonne société anglaise, qui maîtrisent tous les codes, savent exactement comment se comporter pour avantager la carrière de son mari et écarter d’eux les dangers que représentent les jeunes femmes ambitieuses et entreprenantes, éduquent leurs enfants à la perfection, choisissent les meilleures fréquentations pour ces jeunes têtes blondes et innocentes, sont ravies de voir leur fille épouser le meilleur parti qui soit. Joan a réussi tout cela, du moins le croit-elle jusqu’à son voyage à Bagdad pour voir sa dernière fille. Sa rencontre avec une ancienne condisciple lui provoque d’abord une immense satisfaction.

Pourquoi ? Parce qu’elle voit sur Blanche les stigmates de la vie « dissolue » (aux yeux de Joan) qu’elle a menée. Allant de coup de coeur en coup de coeur pour des hommes souvent aussi fantasques qu’elle ou au contraire plus sérieux, comme se fut le cas pour le père de ses enfants. Autant vous le dire tout de suite, Blanche m’a été tout de suite éminemment sympathique, et même si son comportement a causé sans doute bien des douleurs, elle a toujours eu le courage d’aller au bout de ses envies, et dit tout haut ce qu’elle pense, quitte à passer pour quelqu’un qui manque de tact, mais pas de lucidité ou d’intelligence. Ses propos vont forcer Joan à prendre du recul par rapport à sa vie. Le fait d’être coincée loin de tout, avec seulement des lectures bien pensantes et des courriers mondains à écrire lui permet d’avoir tout le temps nécessaire pour le faire.

Bien sûr, sous le vernis, j’avais déjà vu Joan telle qu’elle était. Il faut attendre l’épilogue pour la voir telle que son mari la voit – et ce regard est édifiant. Le dénouement peut sembler décevant, il est cependant à mes yeux inéluctable.

Advertisements

28 réflexions sur “Loin de vous ce printemps d’Agatha Christie

  1. ton billet m’intrigue également. La couverture est jolie, le livre a l’air un peu sombre et désespérant mais j’aimerai le lire. Je n’ai jamais lu Agatha Christie parce que je n’aime pas les romans policiers mais le sujet du roman me plait. Bises

  2. Pingback: Challenge Agatha Christie (humm!) | Les Livres de George – Blog de Lecture

  3. Je ne connais pas du tout cet ouvrage, je n’ai lu pour l’instant que ses romans policiers, et pas tous encore loin de là ! ton billet me donne envie de le lire mais j’ai bien peur qu’il soit très difficile à trouver…

    • Parfois, un coup de chance suffit. Je l’ai croisé dans une grande surface culturelle à Paris, mais Jeneen me l’avait déjà prêté. A la bibliothèque, il est très demandé.

  4. Je ne connaissais pas du tout mais je m’empresse de le noter (et je n’ai plus ton flux rss, il faut que j’actualise, j’ai manqué tout tes derniers billets).

  5. Pingback: Challenge Agatha Christie : Un Bilan |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s