Fièvre Faë de Karen Marie Monnig

Résumé :

Cette fois, Mac a définitivement changé et n’a plus rien à voir avec la jeune fille glamour et évaporée qui est arrivée à Dublin. Elle est devenue un élément à part entière du jeu mortel en train de se dérouler dans les ombres des rues de la ville. Elle peut trouver ce que recherchent à la fois les fae et les humains , le livre noir, Le Sinsar Dubh, qui corrompt tous ceux qui le touchent. Mais Mac découvre bientôt que la situation est encore pire que ce qu’elle croyait. Cernée par la trahison, elle ne peut distinguer ses alliés de ses ennemis et elle n’est certaine que d’une seule chose : Halloween approche et son temps est compté.

Mon avis :

Je sens que je ne vais pas me faire que des amis avec cet avis (pas grave, j’assume, sinon, je ne le posterai pas). J’ai abandonné la lecture de ce livre pendant plusieurs mois, je l’ai repris en me disant « c’est le moment ou jamais ».

J’ai bien aimé, mais sans plus.  Les péripéties s’enchaînent, nous en savons un peu plus sur le monde fantastique qui menace Dublin, Barrons est toujours aussi énigmatique mais… mais… je n’en garde pas un souvenir impérissable. Mac n’est plus celle qu’elle a été, c’est certain, Pink Mac n’aurait jamais osé le tiers du quart de ce que la Mac actuelle accomplit, même si elle garde un fond inusable de naïveté.

Il faut dire que sa vie est loin d’être facile, bien qu’elle ait trouvé un allié humain. Les humains, il n’y a que cela de vrai ! Ils sont menacés, fragiles, parfois corruptibles, mais ils jouent rarement double jeu, ce qui n’est pas le cas de toutes les personnes qu’elle a pu rencontrer. Mac ne se fie à presque personne, ce qui ne l’empêche pas d’avoir de très très très gros problèmes/soucis/ennuis – et le reste de l’humanité avec elle.

J’ai commencé le tome 4 dans la foulée. Avec un peu de chance et moins de copies, je le terminerai avant six mois.

Voyage de Lou et Hilde, destination Halloween

Publicités

11 réflexions sur “Fièvre Faë de Karen Marie Monnig

  1. Mais non Sharon !!! Allez, juste un petit effort et tu liras le 4ème en une nuit… comme moi !
    On parlait hier des potentiels masculins… moi, c’est Barrons !!!

    • Hélas, hélas, j’essaie déjà de lire mes copies et franchement, je n’y parviens pas. En revanche, Nunzi est en train de suivre des paupières le texte que je tape et c’est presque plus flippant que la fin du tome 3.

    • Le livre « se laisse lire » mais il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.
      Je ne suis pas non plus très versée dans ce genre de littérature. Le reste est peut-être pire encore.
      Bonne fin de semaine à toi aussi.

    • Coucou Cyndy
      Je suis fatiguée, mais sinon, je vais bien.
      Ouh là : soigne toi bien ! J’espère que tu vas aller mieux ! Plus qu’une semaine avant Le Mans !
      J’ai la suite dans ma PAL, mais je ne sais pas quand je parviendrai à lire.
      Bon samedi à toi aussi.
      Gros bisous.

  2. Pingback: Challenge Halloween 2012 : bilan. | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s